Le forum de La Brigade Du Poker
Bonjour, cher visiteur(se),

Bienvenue sur notre forum dédier au poker en ligne.

Pour profiter pleinement du forum inscrit toi vite.


Tournois privés, bonus, communauté de joueurs de poker en ligne.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Derniers sujets
UNIBET


Partagez | 
 

 le Hold'em "old school" et la nouvelle génération

Aller en bas 
AuteurMessage
khoya



Messages : 9
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 34
Localisation : paris

MessageSujet: le Hold'em "old school" et la nouvelle génération    Jeu 29 Nov - 16:05

"Old School" vs Nouvelle génération : une question de style

Le
poker tel qu'il est joué aujourd'hui, plus particulièrement en ligne
mais aussi en live, montre des différences de taille avec la façon dont
on y jouait à la fin des années 1990 et au début des années 2000 –
époque où j'ai commencé à jouer. Ces changements ont d'abord été
initiés par Daniel Negreanu et sa théorie du "smallball" puis généralisés par la nouvelle génération de grinders en ligne, qui a depuis investi la scène des tournois live.

Le principal changement est l'agression constante mais contrôlée
préflop. Pour la vieille école du Texas Hold'em, les règles du jeu
préflop étaient les suivantes : une sélection de mains fondée sur la
position à la table, relancer les meilleures mains à trois ou quatre
fois la big blind et limper avec les mains marginales ou spéculatives.

Dans le poker contemporain, cette façon de faire a été balayée : les
relances préflop sont systématiques (le limp est banni) et l'on relance
une variété de mains, indépendamment de la position ou de la force de la
main. Le montant d'une relance standard oscille entre deux et 2,5 fois
la big blind.

Cette approche loose-agressive du Texas Hold'em mène à des situations où les 3-bet et 4-bet sont fréquents avant même que le croupier n'est tiré le flop.

Cette approche a aussi des limites. Du point de vue de l'auteur,
cette manière de jouer réduit l'action sur les streets suivantes,
rendant moins important la lecture de l'adversaire post-flop, et
l'application de certaines tactiques et stratégies. Elle a aussi ses
avantages, que nous allons à présent aborder.

Les avantages de la stratégie de la nouvelle génération

Le premier avantage du style de la nouvelle génération est de rendre les mains de départ moins facile à lire.
Autrefois, une relance UTG à 3,5 big blinds (bb), signifiait
immanquablement une main très forte tandis qu'un limp correspondait à
une main spéculative du style . Aujourd'hui, quand la nouvelle école ouvre UTG à 2 ou 2,5bb, il peut aussi bien s'agir des que des .
Il est donc plus difficile d'avoir à agir après eux. Après trois
ouvertures consécutives préflop 'un même joueur, l'on peut se dire "Il est temps de le faire payer"
et de 3-bet. Mais c'est peut-être la fois où il a ouvert avec les As.
Où peut-être est-ce la fois où vous faites un 3-bet avec monstre ! Dans
tous les cas, il est plus difficile de cerner précisément les mains
jouées.

Le second argument en faveur de la stratégie développée par la nouvelle génération vient de la pression constante exercée sur les adversaires
par des relances préflop. C'est une stratégie déstabilisante qui mène
souvent à l'incertitude. Dois-je sur-relancer ou passer ? Puis-je
simplement payer ? Et que décideront les joueurs à parler après moi ?
Imaginez vous à une table avec quatre ou cinq joueurs ayant adopté ce
style loose-agressive et qui savent ce qu'il est en train de se passer
quand un autre joueur loose-agressive relance préflop. Le plus délicat
est d'être en milieu de parole avec un joueur loose-agressif qui a
ouvert préflop et d'autres qui restent à parler ensuite. Le risque
d'être pris en sandwich est tout sauf négligeable.

Agresser constamment préflop, quand vous ne rencontrez pas une sur-relance, permet aussi d'avoir l'initiative sur le flop et de remporter le pot avec un continuation bet classique.

Enfin, le montant de la relance est un facteur essentiel. Une
petite relance préflop permet de minimiser les pertes quand on se
retrouve contraint d'abandonner le pot face à une sur-relance. En créant
des pots moins gros préflop, cela permet un meilleur "pot control"
post-flop, essentiel pour la théorie du small ball : il suffit de miser
moins pour gagner le pot et cela permet de perdre moins quand on est
obligé de passer.

Toutefois, même si vous êtes un joueurs de la nouvelle génération,
vous devez bien admettre que ce style de jeu a aussi ses inconvénients.
La suite de cette article abordera la manière de contre-attaquer ce type
de joueurs. D'ici là, essayez de répondre à cette question : A quelle école de poker appartenez-vous ?


source:"poker news"

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Brigad'Admin
Admin
Admin
avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 38
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: le Hold'em "old school" et la nouvelle génération    Jeu 29 Nov - 16:09

Very Happy

_________________

Baisse ta culotte, c'est moi qui pilote! Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forfait-gagnant.com
 
le Hold'em "old school" et la nouvelle génération
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Friteuse nouvelle génération
» Investissement Nouvelle Génération GemCoin / USFIA
» Ellianna postuuuule !
» Première dans la catégorie : la nouvelle génération d’Opel Astra reçoit l’IntelliLux, un éclairage matriciel à LED
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest, la nouvelle série en ligne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de La Brigade Du Poker :: Techniques et stratégies du poker :: Holdem-
Sauter vers: